Tarte aux pommes (vegan, sans gluten)

Tarte aux pommes vegan sans gluten sans lactose sans beurre sans oeufs

Une tarte aux pommes, vegan & sans gluten ? Rien de plus simple me direz-vous ! Et c’est vrai : pour ceux ou celles qui n’ont pas envie de se prendre la tête, il suffit d’une pâte brisée du commerce, sur laquelle on étale de la compote achetée toute prête et qu’on recouvre de quelques quartiers de pomme… Mais franchement, ça ne me donne pas très envie tout ça ! Il faut dire que de base, je ne suis pas du tout fan de la tarte aux pommes, et ce depuis toute petite. Vous savez, celle qu’on achète toute prête au supermarché, dans sa boîte en plastique transparente et qu’on apporte chez des amis pour un déjeuner le dimanche ? Personnellement, j’ai toujours passé mon tour au moment du dessert. Mais alors, pourquoi vous proposer une tarte aux pommes si je n’aime pas ça ? Déjà, j’avais envie de faire plaisir à mon entourage qui l’apprécie. Tarte aux pommes vegan sans gluten sans lactose sans beurre sans œufsJe dois aussi avouer qu’on m’avait donné plusieurs kilos de pommes dont je ne savais que faire, et que je ne me voyais pas engloutir comme ça, nature… Alors je me suis dit que, zut, j’allais trouver un moyen de l’apprécier, cette fichue tarte aux pommes ! Et bien sûr, il fallait l’adapter à mes convictions et intolérances alimentaires : vegan & sans gluten donc. Et bien je suis très heureuse de vous dire que cette tarte aux pommes que je viens partager avec vous aujourd’hui… je l’ai adorée ! Si si ! Et je me suis même copieusement resservie. Je l’ai réalisée dans un très grand cercle à tarte (30 cm de diamètre) et en la préparant, je me disais qu’on n’arriverait jamais à la finir (nous ne sommes que deux à la maison) et qu’il me faudrait appeler à l’aide les voisins. Oserai-je vous dire qu’en moins de deux jours, elle avait disparu ? Voici son secret : une délicieuse pâte faite maison (à la texture pile poil entre celle de la pâte sablée et celle de la pâte brisée), ainsi qu’une compote toute douce & gourmande (les pommes sont cuites dans du lait d’amande, puis mixées avec un peu de purée d’amande). Le petit plus ? Un joli visuel grâce à la rosace de pommes dont je vous livre le secret plus bas. J’espère sincèrement que vous vous lancerez dans la réalisation de cette tarte. Croyez-moi, cela vaut vraiment la peine de tout préparer soi-même et c’est une personne désormais réconciliée avec la tarte aux pommes qui vous le dit 😉

Pâte à tarte :

  • 150 gr farine riz complète
  • 150 gr farine maïs complète
  • 60 gr farine coco
  • 60 gr sucre blond
  • 2 pincées sel
  • vanille en poudre
  • 4 gr gomme guar
  • 95 gr huile tournesol
  • 90 gr purée amandes blanches
  • 100 gr compote pommes sans sucre ajouté
  • 200 ml ou gr lait d’amande

Mélanger tous les ingrédients secs ensemble, puis ajouter l’huile et la purée d’amande. Mélanger et « sabler » la pâte entre les doigts, comme si c’était un crumble. Lorsqu’on obtient une sorte de sable, ajouter la compote de pomme et mélanger grossièrement à la cuillère. Enfin, ajouter le lait végétal. Pétrir 5 bonnes minutes la pâte à la main : elle pourra vous sembler trop humide et collante, mais c’est normal. Persévérer dans le pétrissage jusqu’à obtenir une boule de pâte collante mais qui se forme seule et se détache du saladier, puis l’envelopper de film alimentaire et réserver au réfrigérateur 2 heures minimum.

Déposer la boule de pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé et l’étaler au rouleau pour obtenir une épaisseur de 0,5 cm environ. La déposer délicatement dans le cercle à tarte (le mien fait 30 cm de diamètre), en conservant la feuille de papier sulfurisé inférieure. Cette étape peut être délicate car les pâtes sans gluten sont plus difficiles à travailler que les « classiques ». Ne perdez pas patience et corrigez d’éventuels défauts en ajoutant un peu de pâte là où il en manque et en formant le tout à la main (il vous restera probablement une boule de pâte superflue que vous pouvez utiliser pour des mini-tartelettes). Réserver au frais.

Compote de pommes :

  • 485 gr pommes crues, pelées et coupées en dès grossiers
  • 300 ml lait amande
  • vanille en poudre
  • 1 c. à soupe bombée purée amandes
  • 1 c. à café cognac (facultatif)

Dans une casserole anti-adhésive, faire cuire les pommes avec le lait et la vanille à feu moyen, jusqu’à ce que les pommes soient parfaitement tendres et que la plus grande partie du lait soit évaporée. Verser le tout dans un mixeur et ajouter la purée d’amandes et le cognac. Mixer jusqu’à obtenir une compote homogène. Réserver.

Montage & cuisson tarte :

  • compote de pommes (voir recette précédente)
  • 7 pommes
  • sucre blond
  • margarine végétale

Sur le fond de tarte, répartir la compote de façon homogène et lisser à la spatule. Évider et peler les pommes. Les couper en deux puis couper de fines tranches (0,3 cm d’épaisseur) en partant du pédoncule. Déposer les tranches en formant une rosace, en commençant par l’extérieur. Lorsque le premier cercle est terminé, déposer de petits bouts de pomme (les plus petits qui ne servent pas) au centre afin de créer plus de hauteur. Refaire une rosace, mais dans l’autre sens, en recouvrant de moitié le premier cercle. Répéter l’opération jusqu’à recouvrir toute la surface de la tarte. Si mes explications ne sont pas suffisamment claires, n’hésitez pas à regarder cette vidéo youtube pour voir comment procéder pas à pas. Parsemer la surface de la tarte de sucre blond. Déposer des petits bouts de margarine sur les pommes. Enfourner pour 1 heure 10 à 165°C (chaleur tournante) et ne pas hésiter à remettre des petits bouts de margarine à mi-cuisson si les pommes commencent à noircir. Laisser complètement refroidir avant de déguster.

Cette recette vous plaît ? Épinglez-la sur Pinterest !

Tarte aux pommes vegan sans gluten sans lactose sans beurre sans œufs

Publicités

10 réflexions sur “Tarte aux pommes (vegan, sans gluten)

    1. Bonjour Marie, j’espere que cette recette-ci te plaira 😉 tu peux remplacer la farine de maïs par de la farine de sarrasin ou de châtaigne mais par contre elles apporteront un « goût » à la pâte, alors que j’ai choisi le maïs car il est neutre 😉

      J'aime

      1. Merci Laura. En effet nous n’accrochons pas trop avec ces farines, mon mari doit éviter le maïs mais je crois que pour une bonne tarte aux pommes il fera un petit écart. Je vais tester dès que j’en aurai racheté! 😉 merci! 👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s