Spaghetti à la bolognaise & parmesan (vegan, sans gluten)

Spaghetti bolognaise vegan sans gluten protéines soja

Protéines soja texturées markal bio« Mais, mais… c’est de la viande ?! » Rassurez-vous, ce n’est pas le cas ;) mais c’était un peu ma réaction et celles de ma famille lorsque je leur ai fait goûter ce plat de spaghetti bolognaise. Pour cela j’ai utilisé des protéines de soja texturées qui sont vraiment bluffantes. Seules, elles n’ont absolument aucun goût (il s’agit uniquement de farine de soja dont on a retiré l’huile) : pour les cuisiner, il faut donc les réhydrater avec un bouillon très goûteux, puis les faire revenir dans une poêle pour les faire dorer. Et vous obtenez une « viande » hachée épatante ! Où les trouver ? Dans les supermarchés classiques, on les retrouve au rayon bio/diététique, souvent sous la marque Jardin Bio. En magasin bio, plusieurs marques les proposent, ici j’ai cuisiné celles de Markal et j’ai choisi le format « gros », afin d’obtenir des bouchées similaires à de la viande hachée et avoir un peu de mâche. Même si vous êtes omnivore, cela vaut le coup d’essayer, ne serait-ce que par curiosité… 🙂

« Viande » hachée :Fausse viande hachée vegan sans gluten protéines soja texturées

  • 100 gr protéines de soja texturées (j’utilise les Markal)
  • 300 gr ou ml d’eau
  • 1/2 cube de bouillon de légumes bio sans levure (j’utilise le Rapunzel)
  • 2 c. à soupe sauce Tamari (ou soja si pas d’intolérance au gluten)
  • 2 c. à café d’ail en poudre
  • 1 c. à soupe bombée de sauce Barbecue vegan

Dans un saladier, déposer les protéines texturées. Dans une casserole, verser le reste des ingrédients et porter à ébullition en remuant de temps en temps au fouet. Puis verser le bouillon obtenu sur les protéines. Laisser se ré-hydrater pendant 15 minutes. Quant le temps est écoulé, égoutter les protéines et réserver.

Sauce Bolognaise :

  • 1 gros oignon jaune
  • 3 c. à soupe huile olive
  • 3 gousses ail
  • protéines ré-hydratées (préparation précédente)
  • 500 gr coulis tomate bio
  • 200 gr ou ml eau
  • laurier, origan, persil, herbes de Provence
  • sel aux herbes
  • poivre moulin
  • 1 c. à soupe bombée sucre complet

Émincer finement l’oignon et le faire suer dans une grande sauteuse avec l’huile d’olive, à feu doux. Lorsqu’il devient transparent, ajouter les gousses d’ail épluchées, dégermées et émincées finement. Bien remuer. Enfin, ajouter les protéines ré-hydratées. Pendant 10 minutes, à feu moyen-doux, faire revenir le tout en remuant très régulièrement, afin que les protéines colorent légèrement. Puis ajouter tous les autres ingrédients. N’hésitez pas à goûter pour corriger éventuellement l’assaisonnement. Laisser mijoter 10 minutes à feu doux, puis servir avec des spaghetti sans gluten (j’utilise les Barilla) et du parmesan végétal (voir recette ci-dessous).

Parmesan végétal :

  • 100 gr noix de cajou (crues, non-salées)
  • 1 c. à soupe bombée de gomasio
  • 3 c. à soupe de levure maltée (seulement si pas d’intolérance au gluten)
  • poivre
  • sel aux herbes
  • 2 c. à café d’ail en poudre

Mixer tous les ingrédients ensemble.

Cette recette vous plaît ? Épinglez-la sur Pinterest

Spaghetti bolognaise vegan sans gluten protéines soja

Enregistrer

Advertisements

Cheese-cake aux framboises (vegan, sans gluten)

Cheese cake framboises vegan, sans gluten, sans lactose

Aujourd’hui ce n’est pas vraiment une nouvelle recette que je partage avec vous 🙂 je l’ai réalisée à mes tout débuts dans le végétalisme (déjà plus de 2 ans !) et depuis je la refais de temps en temps, notamment lorsque j’accueille des amis omnivores ou que je suis moi-même invitée (et que j’ai promis d’apporter le dessert 😉 ). C’est une recette que j’affectionne tout particulièrement car elle est très goûteuse et malgré les apparences, elle est très facile et rapide à préparer (sachant qu’il n’y a pas de cuisson). La partie « gelée de framboises » est optionnelle, je ne la fais pas toujours. Elle apporte surtout un plus côté « esthétique » mais si vous préférez faire sans, vous obtiendrez tout de même un délicieux cheese-cake. La recette de la partie « crème » vient du fabuleux blog de Antigone XXI. Biscuits framboise vegan sans gluten Nature & CieConcernant les biscuits, j’achète ceux de la marque Nature & Cie : choisissez-les au citron ou à la framboise, ils sont végétaliens & sans gluten. Je les trouve en magasin bio, rayon « sans gluten ». Si vous ne parvenez pas à mettre la main dessus, n’hésitez pas à utiliser les biscuits de votre choix. J’espère que vous vous laisserez tenter et que vous m’en direz des nouvelles ! 😉

Base biscuitée :

  • 320 gr biscuits vegan & sans gluten aux framboises (2 paquets Nature & Cie)
  • 75 gr huile de coco (désodorisée ou non)

Écraser grossièrement les biscuits à la fourchette ou au robot. Ajouter l’huile de coco fondue et bien mélanger. Répartir et tasser cette préparation au fond d’un moule à charnière légèrement huilé (20 cm de diamètre), en remontant légèrement sur les bords. Réfrigérer 1 heure avant de préparer la crème.

Crème (d’après celle de Antigone XXI) :

  • 400 ml lait végétal (ou eau)
  • 1 sachet d’agar-agar (4 gr)
  • 300 gr noix de cajou (crues, non-salées)
  • 120 gr sirop d’agave
  • 1 pincée de sel
  • vanille en poudre
  • 150 gr framboises surgelées (ou fraîches)

Faire décongeler les framboises 1 heure. Moule à charnière cheese-cake framboise vegan sans gluten

Faire chauffer le lait et l’agar-agar dans une casserole. Porter à ébullition pendant 1 minute en remuant, puis verser dans un robot mixeur avec tous les autres ingrédients. Mixer jusqu’à obtenir une crème homogène. Sortir le moule du réfrigérateur et déposer de jolies framboises tout le long du bord, bien serrées. Verser délicatement la crème au milieu du moule et lisser la surface. Réfrigérer 30 minutes.

Gelée de framboises :Cheese cake framboises vegan, sans gluten, sans lactose

  • 150 gr de coulis de framboises sans pépins
  • 100 gr d’eau
  • 1 c. à soupe de sirop d’agave
  • 1 c. à café rase d’agar-agar

Mélanger tous les ingrédients à froid dans une casserole. Faire chauffer et porter à ébullition pendant 1 minute en remuant. Laisser refroidir 2 minutes avant de verser sur le cheese-cake, dans le moule. Réfrigérer 4 heures minimum.

Cette recette vous plaît ? Épinglez-la sur Pinterest !

Cheese cake framboises vegan, sans gluten, sans lactose

Galette salée, houmous de carottes & légumes du soleil rôtis (vegan, sans gluten)

Galette salée, houmous carottes, légumes rôtis (19)

Je vous présente cette recette ensoleillée à l’occasion de ma collaboration avec Slowly Veggie ! Vous connaissez ? Il s’agit d’un magazine qui paraît tous les deux mois et propose des recettes végétariennes, vegan et parfois même sans gluten. Au mois de mars et d’avril, j’ai le plaisir d’être leur ambassadrice. J’ai donc découPanna Cotta vanille, pommes caramélisées au romarinvert le numéro de printemps et j’ai été séduite ! Un magazine agréable à feuilleter, de superbes photos, des articles intéressants, et le plus important… 45 jolies recettes ! Que vous soyez un/e omnivore curieux/se, végétarien/ne ou vegan, il y en a pour tout le monde. J’ai testé deux de leurs recettes vegan et je les ai adorées. Côté sucré, mon choix s’est porté sur la « panna cotta vanille, pommes caramélisées au romarin » (voir photo). Un délice, aux saveurs équilibrées, pas trop sucré. Et côté salé, j’ai choisi la recette que je vous p

Magazine Slowly Veggie
Voilà comment j’aime « déguster » ce magazine : avec des madeleines maison et un bon Matcha Latte…

résente aujourd’hui ! C’est un véritable coup de cœur car, en plus d’être très esthétique, ce plat allie différentes textures et goûts (salé, sucré, piquant, doux…). Je me suis régalée et j’espère que ce sera aussi votre cas ! Le magazine ne proposant pas de recette pour la galette salée ou tortilla, je vous donne la mienne, sans gluten. Concernant le houmous et les légumes rôtis, j’ai également adapté la recette à mes placards et à mes goûts. Libre à vous de faire de même !

Dernière information avant de vous laisser avec la recette : vous avez la possibilité de vous abonner pour 6 mois au magazine Slowly Veggie, à un tarif préférentiel. Si cela vous intéresse, je vous laisse le lien ici.

Galette salée :

  • 50 gr farine riz
  • 50 gr farine pois chiche
  • 50 gr farine maïs
  • 25 gr fécule (maïs, arrow-root…)
  • 3 gr bicarbonate alimentaire
  • 1 c. à café rase gomme de guar
  • sel, poivre
  • 300 ml eau chaude
  • 1 c. à soupe et 1/2 d’huile d’olive

Mélanger tous les ingrédients secs. Ajouter progressivement l’eau, puis l’huile, tout en remuant au fouet, jusqu’à obtenir une pâte bien homogène, un peu plus épaisse qu’une pâte à crêpes. Dans une poêle huilée (anti-adhésive si possible), cuire les galettes sur les deux faces. Les déposer dans une assiette couverte (avec un couvercle de sauteuse par exemple) au fur et à mesure, afin qu’elle restent chaudes et moelleuses.

Houmous de carottes :

  • 300 gr carottes
  • 300 gr pois chiches cuits égouttés
  • 2 gousses d’ail épluchées et dégermées
  • 1 c. à soupe bombée de purée d’amandes ou de sésame blanc
  • le jus d’un demi citron
  • 1 c. à soupe de paprika doux en poudre
  • 1 c. à café de cumin en poudre
  • sel aux herbes
  • poivre moulin
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3/4 petite brique crème soja

Éplucher les carottes, les couper grossièrement en rondelles et les faire cuire 20 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Égoutter et réserver. Dans le bol d’un robot mixeur, verser tous les ingrédients, les carottes y compris. Mixer jusqu’à obtenir un houmous bien homogène, et ajouter un peu de crème soja s’il est trop épais. Réserver au frais.

Légumes du soleil rôtis :

  • 8 carottes
  • 3 poivrons (1 jaune, 1 rouge, 1 vert)
  • 1 oignon rouge
  • 3 gousses d’ail
  • 6 c. à soupe d’huile d’olive
  • sel aux herbes
  • poivre du moulin

Galette salée, houmous carottes, légumes rôtis (12)Préchauffer le four à 200°C (chaleur tournante). Éplucher les carottes et les couper en 4 dans la longueur. Les mélanger à la main (dans un plat pour four suffisamment grand) avec 3 c. à soupe d’huile d’olive. Saler, poivrer. Enfourner pour 10 minutes. Pendant ce temps, retirer le pédoncule et les graines des poivrons, puis les tailler en lamelles. Peler l’oignon rouge et le couper en 4. Dans un petit bol, mélanger les 3 c. à soupe d’huile d’olive restante avec les 3 gousses d’ail épluchées, dégermées et pressées. Verser sur les morceaux de poivron et d’oignon en mélangeant à la main. Saler, poivrer. Déposer dans le plat de carottes, mélanger et enfourner pour 15 minutes encore.

Dégustation :

Au moment de servir, déposer sur une galette encore chaude, une généreuse couche de houmous aux carottes. Parsemer de légumes rôtis. On peut encore saupoudrer un peu de persil frais haché, ajouter quelques gouttes d’huile d’olive ou de sésame, de fines lamelles d’oignon rouge cru et enfin saupoudrer un peu de paprika. Régalez-vous !

Galette salée, houmous carottes, légumes rôtis (21)

Enregistrer

Layer cake choco-spéculoos (vegan, sans gluten)

Layer-cake chocolat spéculoos vegan sans gluten (1)

Me voilà de retour, avec une recette sucrée cette fois, et chocolatée qui plus est ! Si je vous dis « layer-cake choco-spéculoos », vous reconnaîtrez sans doute le fameux gâteau de Marie Laforêt, auteur du blog 100% végétal et de nombreux ouvrages culinaires vegan. Cette recette provient de son livre Vegan, paru aux éditions La Plage.Vegan Le Livre Marie Laforêt (1) Cette « bible culinaire », qui cumule pas moins de 500 recettes, m’a été gentiment envoyé par le site Natura Sense. Il s’agit d’une boutique en ligne proposant extracteurs de jus, déshydrateurs, blenders… mais aussi de nombreux livres sur le thème de l’alimentation et de la santé. Parmi tous ces ouvrages, mon choix s’est donc porté sur le livre de Marie. Avant même de l’avoir entre les mains, je savais déjà que je réaliserai ce fameux layer-cake ! C’est, je pense, la plus reproduite de toutes ces recettes. En témoignent les nombreux blogs qui l’ont partagée. Mais alors, pourquoi avoir choisi celui-là ? D’abord parce que l’association chocolat & spéculoos me donnait l’eau à la bouche rien que d’y penser, mais aussi parce qu’en me promenant sur la blogosphère, j’ai remarqué que les avis divergeaient beaucoup.Vegan Le Livre Marie Laforêt (2) Si certains parlaient d’une totale réussite, d’autres étaient un peu déçus car ils obtenaient un gâteau parfois sec et cassant, pas aussi gonflé que sur la magnifique photo illustrant le livre. Sachant que j’allais proposer cette recette en version « sans gluten« , ce qui rend toujours les gâteaux un peu plus friables, je savais qu’il me faudrait revoir entièrement la recette afin d’obtenir quelque chose de moelleux et qui se tienne bien. Si vous possédez le livre (la recette se trouve p. 284), vous remarquerez donc que quasiment toutes les proportions ont changé et que j’ai ajouté plusieurs ingrédients comme la compote de pommes, la purée d’amandes, la poudre d’amandes, le vinaigre de cidre ou encore le bicarbonate afin d’avoir plus de liant, tout en conservant un gâteau aéré. J’ai fait goûté le layer-cake à une quinzaine d’amis non-vegans (vu sa taille, il y en avait même pour vingt!) et tous ont adoré. Test réussi ! Deuxième difficulté : trouver des spéculoos végétaliens et sans gluten.IMG_3674 Après quelques recherches, j’ai fini par mettre la main sur ceux de la marque Schär. On ne les trouve pas facilement (pour ma part, je les achète chez Monoprix) mais on peut les commander ici par exemple. Dernière précision : afin d’obtenir un joli gâteau bien haut, j’ai cuit mes trois cercles de pâte dans un petit moule, de 20 cm de diamètre (trouvé ici). Je pense que c’est vraiment indispensable, tant pour l’esthétique, que pour obtenir un gâteau qui ne soit pas trop fin et donc ne se « casse » pas au démoulage. De plus, ayant une plus petite surface de gâteau sur laquelle disposer la crème aux spéculoos, vous obtiendrez des couches de crème plus généreuses : j’ai lu que certains déploraient le manque de crème et suggéraient de doubler les doses, mais avec un moule de 20 cm, ce n’est pas du tout nécessaire. Je pense vous avoir tout dit et j’espère vraiment que vous vous lancerez dans la réalisation de ce layer-cake ! S’il est un peu long à préparer, il est cependant très facile à réaliser et le résultat est fabuleux. Essayez ! 😉

Pour chaque couche de gâteau :

  • 75 gr farines sans gluten (25 gr farine riz, 25 gr farine maïs, 25 gr farine sarrasin)
  • 25 gr fécule (arrow root ou autre)
  • 10 gr poudre amandes
  • 80 gr sucre canne blond
  • vanille en poudre
  • 1 c. à café poudre à lever sans gluten
  • 1 pincée sel
  • 1 pincée bicarbonate
  • 55 gr huile tournesol
  • 75 gr chocolat noir pâtissier
  • 75 ml ou gr lait d’amande Alpro
  • 1 c. à café vinaigre cidre
  • 1 c. à soupe purée amandes
  • 50 gr compote pommes

Dans un saladier, verser tous les ingrédients secs (sucre, farines, fécule, amandes en poudre, vanille, poudre à lever, sel, bicarbonate). Mélanger et réserver. Dans un deuxième saladier, déposer le chocolat découpé en carrés et l’huile. Faire fondre au micro-ondes ou au bain-marie. Bien mélanger jusqu’à ce que ce soit parfaitement homogène. Ajouter le reste des ingrédients liquides (lait, vinaigre, purée amandes, compote) et bien mélanger. Verser dans le premier saladier et mélanger à nouveau jusqu’à obtenir une pâte à gâteau homogène. Transvaser dans un moule à charnière de 20 cm de diamètre, légèrement huilé. Enfourner pour 28 minutes dans un four préchauffé à 180°C (chaleur tournante). Si votre moule est plus grand, il faudra réduire le temps de cuisson. Laisser complètement refroidir avant de démouler délicatement. Préparer de la même façon encore 2 autres disques de gâteau au chocolat.

Crème spéculoos :

  • 200 gr spéculoos vegan et sans gluten Schär
  • 200 ml crème soja
  • 3 c. à soupe huile coco
  • vanille en poudre (optionnel)
  • 1 pincée de sel

Mixer tous les ingrédients ensemble (ne pas faire fondre l’huile de coco). Réserver la crème obtenue à température ambiante.

Montage :

Layer-cake chocolat spéculoos vegan sans gluten (3)Déposer le premier cercle de gâteau au chocolat sur la plat de service. Verser 1/3 de la crème au spéculoos dessus et étaler délicatement à l’aide d’une maryse. Déposer le second cercle, réitérer l’opération précédente. Enfin déposer le dernier cercle et étaler le dernier tiers de crème. Décorer le dessus du gâteau en râpant du chocolat noir et en déposant des morceaux de spéculoos s’il vous en reste. Si possible, ne pas mettre le gâteau au frais afin qu’il ne durcisse pas et garde tout son moelleux. Sinon, le sortir à l’air ambiant 2 heures avant de le déguster.

Layer-cake chocolat spéculoos vegan sans gluten (4)

Houmous (vegan, sans gluten)

Houmous vegan (1)

Petite recette express aujourd’hui ! Après les falafels, encore une recette à base de pois chiches, le houmous (ou hummus, vous dites comment vous ?). En plus d’être bien moins cher que celui vendu en pot dans les magasins bio, la version fait maison est tellement plus goûteuse ! Seul point négatif : devoir retirer la peau des pois chiches (c’est loooong…). Si cela vous déprime d’avance, invitez des amis à mettre la main à la pâte : à plusieurs, ça va plus vite ! S’ils vous détestent au début, ils auront vite fait d’oublier quand ils auront goûté au houmous 😉 Mais au fait, on le mange avec quoi ? Si les plus gourmands vous répondront « à la petite cuillère », vous pouvez aussi le déguster accompagné de crudités pour faire trempette (carottes, chou-fleur, brocolis…), de pain grillé… Et pour la version « junk-food », avec des frites ou même des chips ! L’avantage du houmous, c’est qu’il peut aussi facilement se glisser dans vos sandwichs à emporter. L’essayer, c’est l’adopter ! 😉

Ingrédients :

  • 1 grand bocal de pois chiches (poids net 540 gr)
  • 2 gousses d’ail épluchées et dégermées
  • 1 c. à café bombée de cumin en poudre
  • poivre
  • sel aux herbes
  • 1 c. à soupe bombée de purée d’amande ou de sésame blanc (appelé aussi tahini)
  • 2 c. à soupe d’huile d’olive
  • jus d’un 1/2 citron frais
  • 2 c. à soupe de soupe à l’oignon déshydratée
  • 1/2 brique de crème de soja

Retirer la peau des pois chiches. Mettre tous les ingrédients dans le bol d’un mixeur et mixer jusqu’à obtenir une texture homogène. Vous pouvez ajouter un peu plus de crème soja si vous souhaitez une texture encore plus crémeuse. C’est  déjà prêt ! Servir dans un bol, verser un filet d’huile d’olive (ou d’huile sésame si vous aimez) et saupoudrer un peu de gomasio (ou graines de sésame).

PS : Ne jetez surtout pas le jus des pois chiches ! Profitez-en pour tester ma recette de mousse au chocolat ou encore de meringues 😉

Houmous vegan (2)

Rösti de pommes de terre (vegan, sans gluten)

Rösti pommes de terre vegan sans gluten

Aujourd’hui, je passe en coup de vent vous poster cette recette toute simple, mais néanmoins délicieuse ❤ Elle m’a été demandée plusieurs fois sur les réseaux sociaux alors je m’exécute ! En plus, elle servira pour une recette à venir, un peu plus élaborée et super gourmande de junk food vegan… stay tuned ! 😉

Avant de vous quitter, une petite explication s’impose : le rösti, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une spécialité originaire de la Suisse simplissime : des pommes de terre râpées et dorées à la poêle, qui forment une galette croustillante à l’extérieur, moelleuse à l’intérieur. Quand j’étais petite, c’est un plat que l’on faisait régulièrement à la maison et que l’on nommait « paillasson » (il semblerait que ce terme-ci, qui correspond à la même recette, vienne de Lyon).

Ingrédients :

  • 8-10 pommes de terre moyennes (variété Bintje si possible, ou autre à chair ferme)
  • sel aux herbes
  • poivre
  • 1 belle pincée de noix de muscade
  • 1 c. à café d’ail en poudre
  • 2 c. à soupe rases d’arrow-root (ou autre fécule type maïzena)
  • huile de tournesol

Éplucher et laver les pommes de terre, puis les râper finement au robot. Mettre les pommes de terre râpées dans un torchon et presser fortement pour extraire le maximum d’eau. Transvaser dans un saladier et ajouter sel, poivre, noix de muscade et fécule, bien mélanger. Dans une grande poêle (anti-adhésive si possible) avec une quantité généreuse d’huile de tournesol, verser le mélange et presser pour former la galette. Laisser cuire 10-15 minutes à feu moyen, en vérifiant de temps en temps la coloration en dessous. Lorsqu’elle est d’un joli marron doré sur toute la surface, déposer la galette dans une grande assiette, remettre de l’huile dans la poêle et reposer la galette sur la face qui n’a pas encore cuit. Couvrir et faire cuire encore 10 minutes, toujours à feu moyen, en surveillant la coloration comme précédemment. Pour les 5 dernières minutes, retirer le couvercle. Les deux faces doivent être bien dorées : lorsque c’est le cas, servir immédiatement.

Variantes possibles : Vous pouvez faire fondre un oignon émincé avant d’ajouter le mélange de pommes de terre râpées, ajouter de l’ail et du persil frais, ou encore y glisser un légume râpé type courgette ou carotte… On peut aussi l’accompagner de tofu fumé que l’on coupera en forme de « lardons » et qu’on fera revenir à la poêle au dernier moment. En Allemagne, on accompagne ce plat de compote de pommes. Pour ma part, j’ai choisi de réaliser une petite crème à base de soja, sel, poivre, ail, jus de citron et ciboulette, afin d’apporter de la fraîcheur.

Enregistrer

Madeleines marbrées au chocolat (vegan, sans gluten)

madeleines-vegan-marbrees-11

Cette semaine j’ai testé la recette de madeleines de La Fée Stéphanie. Si vous ne la connaissez pas, filez découvrir son joli blog, elle propose des tas de recettes 100% végétales, souvent sans gluten. J’ai pas mal modifié sa recette, notamment la méthode de cuisson, aussi je me permets de vous partager ma version, avec l’aimable autorisation de Stéphanie 😉 . Revenons-en à la cuisson. Si vous voulez obtenir la jolie bosse caractéristique des madeleines, il faut créer un choc thermique entre la température (très froide) de la pâte, et celle du four (très chaude). Il faudra donc placer la pâte au réfrigérateur pendant minimum 1h30 : si vous êtes trop impatients, il est possible de remplir le moule à madeleines et de le placer au congélateur pendant 20 minutes, ça fonctionne également. Si vous utilisez un four à chaleur tournante, mettez-le en mode « chaleur statique ». On obtient de jolies madeleines, hyper légères et moelleuses ! ❤

Ingrédients (18 madeleines) :

  • 100 gr farine sans gluten (50 gr farine riz complet + 50 gr mix sans gluten Schär)
  • 50 gr amandes en poudre
  • 30 gr fécule (20 gr maïzena + 10 gr arrow-root)
  • 80 gr sucre blond
  • 5 gr levure chimique sans gluten
  • 100 ml lait amande Alpro
  • 80 gr huile tournesol
  • 90 gr compote de pommes
  • 1 c. à soupe cacao pur en poudre
  • 1 c. à soupe lait amande Alpro
  • 2 gouttes huile essentielle orange (facultatif)
  • vanille en poudre

madeleines-vegan-marbrees-7Mélanger puis tamiser les farines, la poudre d’amandes, les fécules, le sucre et la levure. Dans un autre récipient, mélanger les 100 ml de lait, l’huile et la compote. Ajouter ce mélange dans le premier récipient contenant les ingrédients secs et mélanger. Séparer la pâte en deux. Dans la première, ajouter la vanille en poudre. Dans la seconde, ajouter le cacao, l’huile essentielle et la c. à soupe de lait. Placer les deux pâtes au réfrigérateur pendant 1h30. Dans le moule (en silicone si possible), déposer environ 1/2 c. à soupe de pâte à la vanille, 1/2 c. à soupe de pâte chocolatée. Les empreintes à madeleines doivent être remplies jusqu’au bord, mais pas plus. Enfourner dans un four préchauffé à 240°C (chaleur statique), avec la grille déjà à l’intérieur. Laisser cuire 8 minutes 30, puis baisser la température à 180°C et laisser cuire encore 4 minutes 30. Je vous donne ce minutage à titre d’indication, mais il peut varier selon les fours. Le principe est le suivant : laisser le four à 240°C jusqu’à ce que la bosse soit entièrement formée, puis baisser la température à 180°C. Surtout ne pas ouvrir la porte du four durant la cuisson ! Lorsque l’extérieur des madeleines commence à dorer, elles sont prêtes. Laisser tiédir avant de démouler. Régalez-vous ! <3

madeleines-vegan-marbrees-18
A déguster avec un chocolat chaud au lait d’amande !

madeleines-vegan-marbrees-12

Enregistrer